Oyem : Un prisonnier a été retenu dans un hôpital public pour des factures impayées

CHR Oyem

Un prisonnier a été retenu à l'hôpital public d'Oyem pendant deux semaines suite au non-paiement des frais liés aux soins qu'il a reçus.

Un prisonnier détenu à la maison d’arrêt d’Oyem a été retenu au Centre hospitalier régional de la localité pendant deux semaines. Les responsables de l’établissement sanitaire ont refusé de le libérer parce que les frais liés aux soins qu’il a reçus n’ont pas été payés. Une situation qui surprend d’autant plus que les prisonniers bénéficient d’un régime spécial qui permet de les prendre en charge gratuitement dans les établissements sanitaires publics.

Il a fallu attendre l’intervention de certaines autorités pour que le détenu soit libéré. Parmi celles-ci figurent le gouverneur de la province du Woleu-Ntem, le directeur régional de la Santé et le procureur de la République. Cette rétention serait liée au non-paiement des cotisations de la Caisse nationale d’assurance-maladie et de garantie sociale (CNAMGS), rapporte l’Agence gabonaise de presse (AGP). Une situation qui aurait empêché la caisse de payer les redevances dues aux agents publics et au personnel médical de l’hôpital d’Oyem. 

Un prisonnier a été retenu à l’hôpital public d’Oyem pendant deux semaines suite au non-paiement des frais liés aux soins qu’il a reçus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top