Ali Bongo Ondimba procède à un remaniement ministériel

Ali Bongo

Le président Ali Bongo Ondimba a procédé hier à un remaniement ministériel avec six remplacements. Au nombre des nouveaux entrants, deux membres de l’opposition.

Le gouvernement gabonais a été remanié hier par décret présidentiel. Au total, six remplacements ont été effectuées, sur proposition du Premier ministre. Quatre nouveaux ministres délégués ont également été nommé. Le gouvernement a publié hier un communiqué qui annonce la composition de la nouvelle équipe.

Biendi Maganga Moussavou, Carmen Ndaot, Sosthène Ossoungou, Mathias Otounga Ossibadjouo, Prisca Koho Nlend et Edgard Anicet Mboumbou Miyakou sont les ministres qui sont sortis de l’équipe gouvernementale. Ils ont été remplacés par six autres ministres. 

Au nombre des entrées, Félicite Ongouori Ngoubili sera désormais en charge de la Défense nationale. Jean-Pierre Doukaga Kassa sera désormais le ministre en charge de l’Economie numérique. Edith Ekiri Mounombi, épouse Oyouomi, dirigera le ministère du Budget et des Comptes publics. A la tête du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, le communiqué annonce Charles Mve Ella. Le ministère des Mines sera dirigé par Elvis Ossindji. Olivier Nang Ekomie sera désormais le ministre de l’Habitat et du Développement urbain.

Au niveau des ministres délégués, le communiqué annonce l’entrée de Sidonie Moussirou. Elle sera ministre déléguée auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques.  Max Samuel Oboumadjogo sera désormais ministre délégué auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique, du Transfert de technologie, de la Culture et des Arts. Huguette Abodo Yombiyeni sera ministre déléguée auprès du ministre d’État, ministre de l’Économie numérique. Yolande Nyonda YONDA est désormais ministre déléguée au ministère des Affaires étrangères.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top