Le Gabon envisage d’introduire une norme sur le bâton de manioc

Bâton de manioc

L'Agence gabonaise de normalisation envisage d’élaborer une norme sur le bâton de manioc afin de protéger l’industrie locale.

Le Gabon envisage d’introduire une norme pour les bâtons de manioc. L’Agence gabonaise de normalisation (Aganor) a annoncé que son comité technique chargé des produits alimentaires travaille à l’élaboration de ladite norme.

Les travaux d’élaboration de la norme interviendront après une enquête de terrain. L’étude portera sur la production artisanale de manioc roui et sur les exigences générales de l’unité de stockage et de transformation du manioc. La norme place devra prendre en compte la chaîne de production qui intervient avant la transformation du manioc en bâtons de manioc, informe Le Nouveau Gabon. L’objectif de l’initiative est de protéger l’industrie locale.

Plus de 80% de la population gabonaise consomme du manioc. Cette denrée fait partie des cultures stratégiques pour la relance du secteur agricole au Gabon, a indiqué le professeur Jacques François Mavoungou, directeur national du programme de recherche Wave (West and Central African virus epidemiology). La culture du manioc génère des revenus importants pour les petits producteurs et assure leur sécurité alimentaire. Le Gabon importe plus de 90 000 tonnes de manioc par an pour  répondre une forte demande intérieure.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top