Germain Ngoyo Moussavou devient le nouveau président de la Haute Autorité de la Communication

Germain Ngoyo

Germain Ngoyo Moussavou a été nommé président de la Haute Autorité de la Communication lors du conseil des ministres hier.

Lors du Conseil des ministres d’hier, Germain Ngoyo Moussavou a été promu à la tête de la Haute Autorité de la Communication (HAC). Il remplace Raphaël Ntoutoume Nkoghe.

Germain Ngoyo Moussavou est journaliste de formation et de carrière. Il a été directeur adjoint de la Présidence, ministre et ambassadeur du Gabon en France. Il est ancien directeur du quotidien L’Union.

Le journaliste nouvellement promu a étudié au Sénégal, en France et au Canada. Germain Ngoyo Moussavou a occupé plusieurs postes de responsabilité dans l’administration présidentielle. Il a été haut-commissaire à la présidence, conseiller du président, haut représentant du chef de l’État et directeur de cabinet adjoint du président Omar Bongo, rapporte La Libreville.

Le nouveau président de la HAC a été nommé ministre délégué au ministère des Travaux publics, de l’Équipement et de la Construction en 2003. Il a été sénateur de Tchibanga dans la Nyanga. Il a également présidé le groupe parlementaire du Parti démocratique gabonais (PDG).

Germain Ngoyo Moussavou remplace Raphaël Ntoutoume Nkoghe à la tête de la Haute Autorité de la Communication (HAC). Ce dernier est en bute à des problèmes d’ordre sanitaire depuis septembre 2020. Son état a considérablement ralenti les activités de la HAC. Son intérim a été assuré par Jean Louis Mabendi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 Commentaire
scroll to top