La République tchèque séduite par le secteur pétrolier gabonais

Gabon-république-tchèque

La République tchèque veut investir dans les ressources pétrolières et gazières du Gabon à travers un partenariat gagnant-gagnant.

La République tchèque manifeste un intérêt particulier pour le secteur des hydrocarbures au Gabon. Cette semaine, le secrétaire d’État Miloslav Stasek s’est rendu chez le ministre gabonais du Pétrole et du Gaz, Vincent de Paul Massassa. Les deux ont discuté des opportunités pour nouer des partenariats gagnant-gagnants entre leurs pays.

« La République tchèque dans le contexte actuel est dépendante d’importations énergétiques. Ceci étant, notre pays représente aussi beaucoup des technologies de pointe qui peuvent inspirer le Gabon » fait savoir Stasek. Il espère donc parvenir à une coopération bénéfique aux deux nations.

La République tchèque a déjà un contrat avec la Société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers (Sgepp). Elle pourrait donc contribuer à « la diversification en termes de grossissement du portefeuille gazier au Gabon » a indiqué le ministre du Pétrole. « (…) La République tchèque, au travers de la Sgepp, est appelée à jouer un rôle encore beaucoup plus important » a-t-il ajouté.

Le secrétaire d’État Stasek estime d’ailleurs que « le Gabon est un pays extrêmement important pour (eux) ». Il est, poursuit-il, « béni par des ressources naturelles extrêmement importantes ». Prague veut faire du Gabon, son premier partenaire d’Afrique dans le domaine de l’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top