Le Gabon veut développer son industrie culturelle et créative

Culture

Le ministre Patrick Mougiama présentant le plan quadriennal pour les industries culturelles et créatives du Gabon.

Le projet s’inscrit dans le cadre du Plan d’accélération de la Transformation. Il répondra aux ambitions du chef de l’État qui cherche à diversifier les principales sources de revenus du pays.

 Le Gabon veut faire de la culture et des arts, l’un des piliers de son développement économique. Une rencontre s’est tenue à cet effet le lundi 19 septembre dernier au Musée national des Arts, Rites et Traditions. Cet atelier a rassemblé le ministre de tutelle, Patrick Mouguiama Daouda, des membres de l’Unesco et des représentants de l’Union européenne (UE).

Le membre du gouvernement leur a présenté le Plan d’actions quadriennal pour les industries culturelles et créatives du Gabon. Celui-ci porte sur 5 axes stratégiques et comporte 11 actions à mener via 32 activités différentes. Il sera mis en œuvre sur une période de 3 années. Il portera sur les filières du livre, des arts visuels, de la presse et des médias.

Il « vise à renforcer la gouvernance culturelle et à contribuer à la diversification de l’économie du pays » a déclaré Rosario Bento Pais, ambassadrice de l’UE au Gabon. Le présent projet a été élaboré par le gouvernement gabonais pour permettre au pays de « s’affranchir des aléas des matières premières » a indiqué le ministre de la Culture et des Arts.

Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre programme Gabon Emergent. Il répond aux attentes du président Ali Bongo Ondimba qui a instruit ses ministres d’« explorer de nouveaux gisements de création de richesses » a souligné Patrick Mouguiama Daouda.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top