Les opérateurs économiques continuent d’augmenter les prix du gravier

Elvis-Ossindji

Le ministre Ossindji à Port Gentil pour constater les prix de vente du gravier

Malgré les efforts du gouvernement pour réguler le secteur du gravier et du sable, les opérateurs économiques continuent d’augmenter les prix homologués. C’est le constat fait par le ministre en charge des Mines, Elvis Ossindji, à Port-Gentil.

« J’ai constaté sur place le non-respect de la tarification prévue par la loi par certains opérateurs. Il m’a également été permis d’identifier les problématiques d’approvisionnement et trouver des solutions dans l’objectif de réduire continuellement le coût des agrégats », a déclaré le ministre. Selon lui, le prix homologué par la Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) est de 27.000 FCFA par tonne de gravier. Cependant, certains opérateurs augmentent leurs tarifs. Cette augmentation favorise la hausse du prix du gravier, indispensable à la construction d’infrastructures.

En juin 2017, l’ancien ministre des Mines, Christian Magnagna, avait déployé des contrôleurs dans les carrières. Ceux-ci avaient pour mission de veiller sur deux points essentiels. Notamment, les constatations et infractions mentionnées ainsi que les actions, solutions administratives et financières préconisées à l’encontre des hors-la-loi.

Par ailleurs, l’ancien ministre avait suggéré la mise en place d’un Comptoir de collecte comme pour le secteur aurifère. Ce dispositif permettrait d’éviter la vente informelle et spéculative.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top