Suicide à Port-Gentil dans le quartier Sindara

Flamme-d-incendie

Silhouette masculine dans les flammes

À Sindara, Roger Matouki, la quarantaine environ, s’est donné la mort avec son fils de trois ans. Son acte intervient après la découverte de l’infidélité de sa compagne.

L’homme s’est suicidé en portant son fils au dos. Le drame s’est produit à Port-Gentil dans la province de l’Ogoué Maritime, précisément au quartier Sindara.

D’après des témoignages, il aurait découvert l’infidélité de sa concubine Georgina, avec qui il faisait 15 ans de relation. C’est en fouillant son téléphone en son absence que l’homme a remarqué les cachotteries de sa femme. En colère, il lui demande des explications. Il s’en suit une dispute violente puis une bagarre sous les yeux de leurs deux enfants.

Désespéré de n’avoir pas eu d’explication de sa femme, Roger Mataki attache son garçonnet au dos. Il va ensuite s’arroser d’un liquide inflammable avant d’y mettre le feu.

La femme alertera le voisinage et préviendra sa famille de l’incident. Les deux victimes ont été transportées aux urgences à l’hôpital régional de Ntchengué. Selon les médecins, Roger Matouki et son fils de 3 ans ont été brûlés au 1er degré. Quelques jours après l’accident, l’enfant et son père rendront l’âme l’un après l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top