Le Gabon utilisera une partie de son emprunt de 175 milliards de FCFA

Economie-gabon

Le ministre gabonais de l'Économie, Nicole Roboty Mbou

Le Gabon a lancé la campagne de communication de l’emprunt obligataire par appel public à l’épargne. Le lancement a été effectué ce jeudi 20 octobre, dans la sous-région de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (Cemac).

Dénommé « EOG 6.25% net 2022-2028 », cet emprunt porte sur une mobilisation de 175 milliards de FCFA rémunérés au taux d’intérêt 6.25% net d’impôts. D’après le ministre de l’Économie, les fonds levés pour cette opération permettront d’apurer une partie de la dette intérieure du pays. Nicole Roboty Mbou a précisé que l’année dernière, ce sont les créances inférieures ou égales à 70 millions de FCFA pour environ 300 entreprises, qui ont été apurées. L’opération « EOG 6.25% NET 2022-2028 » est arrangée par la société de bourse Emrald Securities Services Bourse (ESS Bourse), chef de file principal. Elle est co-arrangée par Africa Bright Securities et Bgfi Bourse. Les intérêts seront versés aux souscripteurs et le remboursement du capital sera effectué en cinq tranches égales à partir de 2024. Il est assuré par un fond séquestre ouvert à la Banque des États de l’Afrique Centrale (Beac).

Le dernier emprunt obligataire émis par le Gabon en juin 2021 avait fait mobiliser plus de 188.8 milliards de FCFA. Ceci, contre 175 milliards de FCFA initialement recherchés, ce qui revient à une sursouscription de 107.9%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top