Signature d’accord des investisseurs japonais avec l’ANPI

ANPI-AFRICO

Le président du conseil d'administration de l'ANPI en audience avec la délégation de l'AFRECO.

L’Association japonaise pour le développement économique de l’Afrique (Afreco), a signé un accord au Gabon. C’était le 24 octobre avec l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI).

La délégation de l’Afreco est au Gabon depuis quelques jours. Elle a signé un protocole d’entente avec l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI). Cet accord est un tournant décisif dans la dynamisation de la coopération économique entre le Japon et le Gabon. La délégation nippone était dirigée par Tetsuro Yano. « Le gouvernement du Japon portera dorénavant l’intérêt sur l’économie gabonaise. C’est une opportunité concrète de développement des relations entre les deux pays. » affirme-t-il.

La délégation a pu s’imprégner des opportunités qu’offre le Gabon dans l’agroalimentaire, l’énergie renouvelable ou le numérique. Le président du conseil d’administration de l’ANPI, Aimé Popa N’tzoutsi Mouyama a salué le partenariat tout en rappelant que les deux parties se sont engagées à s’assister mutuellement.  « C’est le début d’un partenariat. Les deux parties se sont accordées pour s’assister et présenter les potentialités des deux pays. Maintenant, il reste la matérialisation. »

La coopération entre le Gabon et le Japon est vieille de plusieurs décennies. Le Japon coopère avec le pays dans plusieurs domaines tels que de l’éducation, la santé et l’élevage. Pour rappel, l’agence nipponne a aussi signé un accord avec la Fédération des entreprises gabonaises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top