Quelle est cette histoire de masque avec Akure Davain ?

Séraphin Akure

Akure Davain, président du parti des Démocrates.

Akure Davain, président du parti des démocrates à l’Assemblée Nationale, a tenté de discréditer le Premier Ministre ce 24 janvier. Alain Claude Bilie-By-Nze a tenu à lui rappeler certains points dont l’affaire du masque volé.

Après le discours de politique générale du Premier Ministre Alain Claude Bilie-By-Nze, la parole a été donnée aux membres de l’opposition. Saisissant cette occasion, Akure Davain, président du groupe parlementaire les démocrates (LD) à l’assemblée nationale, a tenté d’éreinter les efforts du gouvernement au pouvoir. Le Premier Ministre l’a cependant recadré avec brio en lui rappelant l’affaire du masque volé.

En effet, l’ancien maire de la commune de Lambaréné a démissionné de la présidence du conseil municipal de sa ville en décembre 2010 après avoir été accusé d’avoir vendu un masque Galoa à une ville chinoise à plusieurs millions FCFA. Le geste n’a pas plu aux membres de la communauté qui malgré la restitution du masque, ont exigé la somme de 3 millions de FCFA. Cette enveloppe devrait servir à l’organisation d’un rituel de reprise de l’artefact. L’homme politique a simplement refusé de s’y plier, prétextant que ce masque n’était pas sacralisé. L’affaire ayant pris une autre tournure entachant sa réputation, il décida de démissionner de son poste de maire de Lambaréné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top