La BEAC reçoit l’autorisation des ministres pour la production de nouvelles pièces

Pièces Cemac

Nouvelle gamme de pièces.

La Banque Économique des États de l’Afrique Centrale a été autorisée à produire de nouvelles pièces. Elle a en effet reçu l’aval du Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (Umac).

C’est à la demande de son Conseil d’administration que la BEAC a été autorisée. Le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (Umac) lui permet désormais de procéder à la mise en circulation de nouvelles pièces de monnaie dans la zone Cemac. Ce comité ministériel a eu lieu le 15 mars 2023 et a autorisé la création d’une nouvelle gamme de pièces.

Aucune date n’est pour l’instant retenue pour l’émission de ces nouvelles pièces. Les autorités monétaires de la Cemac sont porteuses d’espoir. Depuis plusieurs années maintenant, la pénurie des pièces de monnaie est quasi permanente dans la zone Cemac. La cause de ce constat est surtout les réseaux d’exportation de ces pièces vers un pays asiatique. Il peut aussi s’agir des salles de jeux et autres circuits informels. À l’origine de cette pratique, apprend-on, se trouve la valorisation dans les activités de bijouterie du métal de base servant à la fabrication desdites pièces.

Selon le gouverneur de la BEAC, certains pays faisaient bien d’interdire cette attitude. Abbas Mahamat Tolli avait ensuite envisagé l’émission de nouvelles pièces faites à base d’une nouvelle matière première. Cette dernière, ne correspond pas aux usages pour lesquels les pièces de monnaie sont souvent exportées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Commentaire
scroll to top